Réfection Sièges

Réfection de Sièges

La tapisserie a longtemps été associée aux vieux fauteuils usés que l’on veut faire revivre.

Il est vrai que la restauration (ou la réparation) de meubles reste l’activité emblématique d’un tapissier.

Remise à neuf d'un Siège / Fauteuil : décapage et remise à neuf

Le rembourrage d’un fauteuil demande beaucoup de temps et d’efforts. Il implique des compétences techniques et la maîtrise des gestes.

La préparation consiste à retirer le tissu du siège, y compris les cheveux, les ongles et les agrafes.

En fonction de son état (par exemple s’il a besoin d’une couche de cire ou non), le bois peut également nécessiter des travaux de restauration. Dans ce cas, le fabricant de meubles travaille avec un menuisier, qui est aussi le gardien d’une tradition ancestrale.

Voici les sept étapes de la restauration d'un siège simple en bois.

Une fois le tonneau préparé, le véritable travail de tapisserie commence : Il suit les étapes traditionnelles.

Le sanglage

C’est une étape cruciale !

L’entrecroisement des sangles de chanvre produit un motif en damier serré. Cette méthode conditionne la qualité et la longévité de votre siège car ce sont les sangles qui soutiennent toutes les autres couches de rembourrage.

Le guindage

Lors de l’installation des ressorts, ils sont d’abord abaissés à l’aide des câbles de levage, puis ils sont installés à l’aide du guindant. Le choix des ressorts pour les sièges dépend de la personne qui les fabrique ; en effet, ils sont choisis en fonction de leur position dans un siège et de son utilisation future.

Brosses en toile solide et en crin de cheval

La toile solide est fixée à la traverse et ensuite cousue ensemble à l’aide du ressort. Pour ajouter un laçage à une chaussure, le cordonnier commence par attacher le lacet à la partie supérieure de la chaussure à l’aide d’une technique de nouage appelée « lacet libre ». Il fait ensuite passer plusieurs brins de cheveux végétaux dans la boucle créée par le nœud.

Le point de fond et le quilting

Une fois le crin collé au bois, le tissu de remplissage est appliqué et fixé temporairement au manche. Le point inférieur consiste à faire passer des points de ficelle de la toile solide à la fourrure pour maintenir les cheveux à la longueur désirée. Les coutures facilitent le remplissage du dentifrice dans la cavité et lui donnent une certaine forme.

La piqûre

Pour créer une surface douce, le tapissier ajoute une couche de fourrure animale. Ensuite, il utilise un chiffon blanc pour donner à la garniture sa forme finale. Pour le fichier, suivez les mêmes étapes mais sans utiliser de ressorts.

La couverture

C’est sans aucun doute la meilleure partie du travail : choisir les bons tissus pour le projet.

Le placement horizontal du motif est important pour le design car il améliore l’aspect de la chaise. Lors de la conception de chaises, le tapissier doit veiller à placer les motifs aux mêmes endroits et à maintenir une continuité visuelle d’une chaise à l’autre.

La finition

La technique de finition permet d’attacher le tissu avec des clous décoratifs (lacis), ou de coller un cordon tressé (bord crêté). Ici aussi, le choix des matériaux est vaste. Enfin, les jaconas finissent le look en cachant les sangles sous le siège.

Group-22-1.png

Réfections Sièges

Group-20-1.png

Réfection fauteuil ancien

Group-18-1.png

Tapisserie fauteuil

Group-17-1.png

Tapissier d'ameublement

Group-19-1.png

Rénovation fauteuil

0 +
Cool Number
0 M
Cool Number
0
Cool Number
0 K
Cool Number

Nous contacter